logo bandeau logo
Accessoires caméras
Amorce
Bobines
Bobines 16mm
Caméras Bauer
Caméras Nizo
Colle et Scotchs
Colleuses
Courroies Projecteur
Développement Labos
Entretien des Films
Films 16mm
Films Super8
Films_Double Super8
Films_Double8
Filtres
Lampes à miroir
Lampes ba15 P28 P30
Lampes excitatrices
Lampes halogènes
Lampes spéciales
Lampes supports
Lampes visionneuse
Livres
Pièces Bauer-Nizo
Pistage des films
Projecteur
Torches Eclairage
Visionneuse
  Les Pages Perso
 
Forum

Rechercher :   
Selectionnez   
votre forum :  
Stats
Aide Nouveau sujet   Répondre

Accueil Forum > Bla bla cinema >

Jean-Michel Développement Noir & Blanc Inversible
20/01/2020 à 12:47
Des nouvelles du Laboratoire Super 8 Reversal Lab de Frank Bruinsma.

C est à lui que je confie le développement de mes inversibles Noir & Blanc.
Envoyés entre Noël et le jour de l an, 8 films Kodak Tri-X 7266 ancien packaging me sont revenus Samedi 18 Janvier.

Délai raisonnable pour un aller et retour en Hollande et le traitement de ces 8 films.

Pour information, le traitement et les frais d expédition me sont revenus à 237 Euros, soit un peu moins de 30 Euros par film.

Ce la reste cher, surtout qu en 2010 il ne m en coûtait que la moitié de cette somme dans le même laboratoire.

Néanmoins, il faut tenir compte de la qualité. D année en année, Frank est de plus en plus pro, et les résultats sont de plus en plus constants.

Mes 8 Tri-X ont été tournées tout au long de 2019 avec la Leicina.
Les résultats en basse lumière, et notamment des scènes nocturnes et un spectacle de cirque sont les meilleurs que je n ai jamais eu, il semble que la chimie utilisée par Frank depuis déjà 2 ans évite de bouchonner les ombres et on se prend à filmer de nuit avec du 200 Asa et une caméra qui n est pas du tout XL, avec un obturateur qui prend au 1/40e et un objectif Angénieux qui ouvre à 1,9.
Sans doute l ouverture de 1,9 est bien réelle et probablement aussi que le prélèvement de la lumière pour la visée était bien maîtrisée par Leitz.

Ce qui est certain c est que l objectif Angénieux est très à l aise avec les grandes ouvertures.

En contrepartie, au-delà de ƒ 11~16 les résultats se détériorent avec une diffraction marquée et un diaphragme affreux, une sorte de carré déformé du plus vilain effet.

** En résumé voici les différents films que j utilise et comment ils sont traités par ce laboratoire :

• Plus-X 7276 : une référence pour une formulation qui remonte aux années 50, une émulsion monocouche avec un RMS de 9.
Look un peu ancien avec beaucoup de nuances de gris, jamais de noirs profond et une base légèrement teintée. La sensibilité de 50 Asa est hors-norme vis-à-vis du Super 8 mais la souplesse de ce film fait que ça passe avec beaucoup de caméras.

Attention, il a existé plusieurs versions du chargeur !
Les plus récentes sont encodées dans un chargeur 40/64 Daylight.
A réserver aux caméras comme la Nikon R10 qui escamotent automatiquement le filtre mais exposent donc à 40 Asa.

Les plus anciennes ont une encoche 25/40 Daylight. A réserver pour les caméras comme les Movexoom Agfa qui escamotent le filtre automatiquement, ou pas suivant les modèles, mais qui exposent à 40 asa.

• Plus-X 7265 : le meilleur film Noir & Blanc jamais proposé par Kodak en Super 8 ! Une reformulation qui a conduit à une augmentation de la sensibilité à 100 Asa et un grain plus moderne .
Les cartouches sont strictement identiques aux chargeurs d Ekta 100D.
D après les courbes le RMS est à 10 mais entre la forme du grain qui est différent, un support plus neutre et des noirs plus profonds, le résultat est qualitativement supérieur à l ancienne Plus-X.

• Tri-X 7278 : la Tri-X des années 60, commercialisée sur le tard en France.
Un film typé, granuleux, avec un support un peu teinté et des noirs toujours un peu gris.
Le labo en tire cependant des résultats largement supérieurs à ce que faisait Neyrac dans les années 90. La chimie a fait des progrès manifestement.

• Tri-X 7266 : le seul film Kodak encore disponible en Noir & Blanc.
Il est regrettable que Kodak n ai pas voulu maintenir la Plus-X, car cette Tri-X de 200 Asa, comme l ancienne, a une sensibilité que les caméras automatiques ne savent pas correctement exposer.
Ce film tolère assez bien la sous-exposition, dans une proportion raisonnable, le grain est présent mais tolérable.

• FomaPan R 100 asa : disponible épisodiquement et au compte-gouttes en chargeur Super 8, ce film est une réelle bonne surprise.
La formulation récente, un support très transparent et une courbe de sensibilité inhabituelle font de ce film un choix très singulier en Noir & Blanc.
Ce film offre une résolution Super-Panchromatique avec beaucoup de nuances dans les teintes rouges, un peu comme une Ilford SFX 200 en photo.
Des pétouilles sur certains débuts de films, uniquement dans les conditionnement en chargeur, augurent d un problème de conditionnement.
Ce problème est inexistant en Double-super 8 et il est très facile de tirer plus de 9 mètres sur les 10 que comptent une bobine.
Comme Frank développe TOUT, amorce comprise, le film ne tient pas sur une bobine blanche de 15 mètres, il faut trouver des bobines Agfa dont le noyau est un peu plus petit. Ce qui est certain c est qu on ne peut mettre que 3 bobines sur une Posso de 60 mètres !
julienF RE: Développement Noir & Blanc Inversible
21/01/2020 à 20:04
Hello, par curiosité pourquoi tu ne les fais pas faire plus près genre Andes ou color city même?
Jean-Michel RE: Développement Noir & Blanc Inversible
22/01/2020 à 10:49
Vu de mon bureau de poste, Andec en Allemagne ou S8Reversal Lab à La Hague c est du pareil au même.

Sinon Color City est en liquidation judiciaire depuis le 14 Mai 2019....

https://www.societe.com/societe/color-city-image-378077010.html
Dav RE: Développement Noir & Blanc Inversible
25/01/2020 à 08:06
Merci J-M pour ce retour d expérience, c est très instructif et bien détaillé comme d hab.
Tu parles de la Fomapan 100 en cassette, ou peut on trouver cette pellicule ?
Je connais ce film pour l avoir utilisé en double s8 mais jamais vu en cassette.

Pour en revenir à color city, c est bien dommage mais de toute façon ils n ont jamais développé le noir blanc. Espérons qu une solution soit trouvée ou et que le matériel machine de développement soit récupérer par des passionnées et pas détruit.

Dans 10 jours j envoi 4 films à développer chez R. Pascucci à Rome, je ferai office de cobaye pour une fois.
Dans le lot, une K 40, une Ekta 100 D, une tri-X, et une Fomapan double s8.
Un copain qui se joint à moi met 4 Ekta 100 D et 2 WittnerChrome 200 D.
Jean-Michel RE: Développement Noir & Blanc Inversible
25/01/2020 à 16:16
Merci David !

J attends avec impatience ton retour d expérience !
Pour la Fomapan R en cartouche, on en trouve épisodiquement.

Wittner en a fait , il appelait ça Wittner Pan R100, et sinon il y a un américain MosesFilm qui en conditionne régulièrement et qui vend ses excédents sur Ebay.
Il fait de la Fomapan R et de l OrWo UN 54.
C est du travail artisanal mais de très bonne facture et à un prix raisonnable.
Ses cartouches par exemple ne font pas bricolage comme les UN 54 de Kahl. C est proprement collé !

Je n ai pas encore utilisé mes UN54 j ai les deux en stock, la Kahl et celle de MosesFilm.
DEVILLERS RE: Développement Noir & Blanc Inversible
26/01/2020 à 11:38
Bonjour j ai une petite question concernant les K40 ils sont développes comment ? en noir et blanc positif? car cela m’intéresse aussi car il m en reste encore quelques uns merci de votre réponse
Dav RE: Développement Noir & Blanc Inversible
26/01/2020 à 12:57
Bonjour,
Oui en noir et blanc positif. A la base le K 40 était un film inversible noir et blanc et en suite au laboratoire il passait dans 14 bains pour l habiller de ces belles couleurs.
Le prix est de 20 euros pour le K 40 ou autre Agfa 40 et de 15 euros pour les Ektachromes ou autres E 6, tri-x, etc... .
Jean-Michel RE: Développement Noir & Blanc Inversible
27/01/2020 à 10:59
Pour la Kodachrome je comprends bien l intérêt d un développement Noir & Blanc puisqu à la base c est un film Noir & Blanc.

Du reste lorsqu on observe le côté émulsion d une Kodachrome développée en couleur en lumière rasante, on voit le film Noir & Blanc !

En revanche pour les Agfa Moviechrome c était un film couleurs à coupleurs incorporé avec un process Agfa très voisin du E6.

Peut-il les développer en inversible couleur ?

Ce sujet a été vu 289 fois a | >effacer thread

Powered by D-forum 1.11

Contact @mail    
Accueil Films Super8 Tout Bauer et Nizo Modes d'emploi Forum Contact Articles News de Tout & Partout La Boutique Ciné-Super 8 Section Tests Location matériel Cinéma Technique Super8 Ciné-combines Reparer? Historique Galeries Liens Foires Salons Festivals Mentions légales Accessoires caméras Amorce Bobines Bobines 16mm Caméras Bauer Caméras Nizo Colle et Scotchs Colleuses Courroies Projecteur Développement Labos Entretien des Films Films 16mm Films Super8 Films_Double Super8 Films_Double8 Filtres Lampes à miroir Lampes ba15 P28 P30 Lampes excitatrices Lampes halogènes Lampes spéciales Lampes supports Lampes visionneuse Livres Pièces Bauer-Nizo Pistage des films Projecteur Torches Eclairage Visionneuse
Website Security Test