logo bandeau logo
  Les Pages Perso
 
Forum

Rechercher :   
Selectionnez   
votre forum :  
Stats
Aide Nouveau sujet   Répondre

Accueil Forum > Bla bla cinema > projet pétition

marcel projet pétition
17/02/2020 à 23:30
Bonjour
J ai l intention de lancer une pétition par internet ayant pour but de relancer à grande échelle le super 8: il s agirait d interpeller les acteurs: ceux qui restent encore, Kodak, Wittner, Fuji, d autres peut etre s il en existe j ai entendu parler de choses dans l ex Europe de l est, qu en est il ? pour qu ils se décident à baisser les prix ou élargir leur gamme ou faciliter leur offres: packs, offres spéciales... afin de pouvoir contineur à filmer. Cela pourrait aussi concerner les dérivés double 8... ou d autres formats 16mm... . Je pense qu en faisant pression de façon massive, ils réaliseraient qu il y a un potentiel et seraient sensible à notre demande. Comme je suis chrétien , je vais prier pour que ça marche. Qu en pensez vous ? Si la pétition se fait , est ce que vous seriez d accord pour la signer ?
Merci
laval RE: projet pétition
18/02/2020 à 11:08
Bonjour,
Bonne initiative je suis prêt pour signer la pétition.cordialement
Jean-Michel RE: projet pétition
18/02/2020 à 11:34
Ce n est pas l offre qui conditionne un marché, c est l élasticité de la demande.

Nous avons besoin d acteurs qui tiennent leur rôle et surtout pas d une multiplicité d acteurs, ce serait totalement contre-productif.

Bien sûr on préférerait tous avoir du choix de surface sensible, principalement en Inversible Couleur parce qu en Noir & Blanc il y a aujourd hui plus de choix qu il n y en a jamais eu du temps du Super 8 comme produit de masse.

Mais il faut voir l ensemble de la chaîne et pas juste un bout isolément.

Aujourd hui on a une excellente pellicule couleur inversible. Supposons qu un fabricant, je ne parle pas d un “simple“ conditionneur s y intéresse. Quel est le marché réel ? Sur quelle durée ? Est-ce que le fait de proposer un produit de plus va ouvrir le marché ou plus probablement le répartir ?

Aujourd hui Kodak est certainement rentable sur cette activité Ektachrome, mais plus en taux qu en volume. Si demain un second acteur se lance, il faudra soit qu il propose un produit encore meilleur, soit qu il propose un produit comparable mais moins cher. Dans ce cas aucun des deux ne restera rentable....

Si il y a quelque chose à faire, ce n est certainement pas en créant une concurrence inutile à Kodak que l on va aider, mais au contraire en encourageant Kodak à se diversifier un peu. Maintenant qu ils ont re-créé une Ekta 100D très réussie, sans doute faut-il les inciter à la proposer en Double-8, en Double-Super 8 et dans les deux longueurs usuelles de 7,50 et 30,50 mètres.
Là ce n est qu une variété de conditionnement.
Peut-être aussi inciter Kodak à vendre du 8 S en 122 mètres à des conditionneurs qui pourraient alors tenter des cartouches Singe 8 par exemple.

Enfin, étudier une Ektachrome 40 A serait également une piste intéressante : compatible avec 100% des caméras, sous réserve de parvenir à un grain encore plus fin que la 100D...

Mais même là, cela va très dur à jauger de l opportunité de le faire. Si on m offre une 40 T je vais évidemment en acheter, mais cela va baisser aussi mon utilisation de 100D. Si on me donne de la 100D en DS8, c est autant de 100D en Super-8 que je consommerai pas. Les gens de Kodak ne sont pas de doux rêveurs, et ils ont soigneusement restreint la gamme pour ne pas surcharger l offre face à la demande.

Comment chiffrer l appétence du marché ? Observez que l apparition d une Ekta 100D d excellente qualité à fait que notre ami Tak a baissé les bras et ne propose plus rien en concurrence !

Passons au problème du développement.
Développer 15 mètres de film de 8 mm de large c est autrement plus compliqué qu 1,50 m de 35 mm de large.
Qui plus est en photo on se contrefiche qu une vue soit plus ou moins bien exposée que la suivante, on le rattrape au tirage. En cinéma la moindre irrégularité de traitement, la moindre saleté dans les bains et c est le drame.

Les gros labos n ont plus de raisons d être, les grosses machines capables d absorber des centaines de cartouches par jour sont à l arrêt depuis longtemps. Même Dwayne s a réinvesti dans des unités plus petites plus souples et rentables avec des productions en moindre volume.

De fait notre vrai problème est plutôt de ce côté là. En E6 il reste Andec en Allemagne, RetroLab en Espagne, S8 Reversal Lab en Hollande et c est à peu près tout pour ceux qui sont capables d absorber de façon professionnelle des volumes moyens.
Après on tombe dans un Artisanat qui peu parfaitement s avérer très bon mais pour combien de temps ?

Attention à ne pas ouvrir un marché sans croissance car c est la mort de tout le monde !!!
Dav RE: projet pétition
19/02/2020 à 12:30
Les acteurs dans le petit monde du Super 8 ne sont pas forcément des passionés comme les utilisateurs. Le jour ou ça ne sera plus rentable, ils arrêterons !
ToddAO RE: projet pétition
19/02/2020 à 17:40
Je ne pense pas que Kodak produise des cartouches super 8 parce que c est lucratif.
Contrairement aux japonais, les américains sont plus conservateur de leur passé et de leur savoir faire et leur industrie le permet, ils peuvent le faire, alors ils le font tant qu ils ne perdent pas d argent et qu ils ont les infrastructure.

Le Kodachrome est mort en 2009 et en 2005 pour le super 8, il aurait du mourir bien avant... depuis le début des années 90, les traitements E6 était aussi performant et nettement plus souple à l utilisation.
Mais Kodak l a maintenu car c était une pellicule avec un rendu hors norme et que certains passionnés, a raison, ne juraient que par celle ci !
Vu les infrastructures de production et de développement que cela demandais, c est un miracle que cela ait duré autant de temps !

Après je suis d accord avec tout ce que dit Jean Michel.
Et il ne sert à rien d oppresser les autres constructeur que Kodak, ils ont pas les moyens techniques et financier pour produire des émulsions couleurs en inversible.
Je l ai dit plusieurs fois, l argentique est une science et une technique de pointe qui demande de grandes connaissances, des brevets, une infrastructure. Le seul qui puisse faire quelque chose, c est Fuji, et ce n est pas dans la culture japonaise.
Les autres marques qui sont pour la plupart des confectionneurs et non pas des emulsionneurs essaient en tout bien que mal de proposer des produits pour étoffer le marché.

Je suis content que Kodak propose du super 8 et je les encourage en achetant leurs produit.
Dav RE: projet pétition
19/02/2020 à 19:03
Je suis d accord avec vous toddAo et aussi avec Jean-Michel mais bon pensez vous vraiment que Kodak ne se prend pas une bonne marge tout de même, à plus de 40 euros les 15 mètres de films ?
Jean-Michel RE: projet pétition
21/02/2020 à 11:12
Le business model de Kodak en 2020 est quasiment l inverse de celui de 1970.

En 1970 une Kodachrome assez simple à fabriquer, mais qui prend du temps machine et un développement très complexe. Leur modèle n était rentable que parce qu ils imposaient [I] de facto[/U] que l on passe par eux pour le développer. Leur revenu était tiré du fait que le client achetait tout d un coup. La marge générée par le développement était encaissée avant même que le client ait tourné ses films ! Il faut penser à toutes ces sommes faramineuses que les gens ont dépensé pour des films qu ils n ont jamais envoyés au développement !
Le modèle était donc que la marge soit réalisée surtout sur le développement, encaissée d avance et des volumes gigantesques.

Aujourd hui c est le contraire. Kodak ne réalise plus de prestation de développement et ne vend plus de produits chimiques. La chimie E6 ne vient pas de chez eux, la marge est constituée par les laboratoires et par les fabricants de chimie, contrairement à 1970 où Kodak assumait ces deux rôles là. Il leur faut donc impérativement que la pellicule soit rentable, ils n ont rien d autre pour se rattraper une fois qu elle est vendue.

Le fait qu un film aussi simple à produire que la Tri-X soit vendu 39 $
et qu une pellicule aussi complexe qu une Ekta 7294 soit vendue 48 $ montre clairement que le prix de l Ekta est contenu. Par ailleurs, comme ToddAO l a déjà dit , le problème du Super 8 c est ce foutu chargeur Kodapack dont le prix est loin d être neutre et dont le conditionnement est fastidieux et inexorablement coûteux.

Aujourd hui la pérennité de Kodak, c est uniquement la marge générée par la pellicule et multipliée par un volume confidentiel au regard de ce qu ils traitent 50 ans plus tôt.

Regardez par exemple Foma : lorsqu il leur arrive, ou est arrivé, de conditionner des chargeurs Super 8, ils arrivaient comme tout le monde à environ 30 Euros de prix de vente pour un chargeur de 15 mètres.
Le même fabricant vend en ce moment même et pour à peu près le même prix 30 mètres de film en Double-Super 8, ce qui au passage permet de générer un film de 60 mètres !!!
Voilà donc l impact du coût de ce conditionnement en chargeur perdu !

Pour ce qui me concerne, je pense que la seule façon de peser sur le marché c est qu il y ait de la demande, et que pour qu il y ait de la demande, il ne faut pas que les prix s envolent.

J ai eu une discussion intéressante sur ce sujet avec le Labo Hollandais avec qui je travaille régulièrement. Il commence à intégrer le fait qu il a peut-être un peu trop augmenté ses prix et c est sans doute une raison de sa baisse d activité !

Nous ne pouvons pas agir sur les éventuels fabricants d émulsions, car en couleur Inversible il ne reste que Fuji et Kodak. Agfa Belgium n en fait plus, Foma n en fait plus depuis longtemps, les Russes n en font plus non plus, Orwo Filmotec n en fait plus non plus et Ferranianous fait tourner en bourrique.

C est plus vers les laboratoires que nous devons porter notre attention. Il n est pas normal que certains soient rentables à 12$ en E6 et que d autres réclament 3 fois plus pour un travail moins bien réalisé.
A nous de tester, je sais que certains s y collent et il faut les encourager !

Si vous voulez apporter une petite pierre à la maintenance d un réseau d acteurs du monde Super 8 : faites des films, testez des labos et surtout parlez-en !
ToddAO RE: projet pétition
23/02/2020 à 17:52
Bonjour !

Dans un premier temps, pour répondre à Dav, je ne crois pas que Kodak produise du super 8 car c est lucratif, il se font une marge, ils gagnent même de l argent en même temps ce sont les seuls sur le marché mais pas de quoi pavoiser, juste l histoire de ne pas laisser mourir ce marcher et le savoir faire qu il y a derrière avec les hommes qui sont derrière.
Peut être il y a derrière un peu de communication, si l activité du super 8 n est pas rentable, elle doit leur apporter autre chose. Après, ne connaissant pas le business model de ce marché, j ignore totalement les raisons de sa présence à ce jour, mais ça me réjouit !
Je me dit que si le super 8 est encore en vie aujourd hui, je vois mal ce qui pourrait bien le tuer aujourd hui

En somme, le Kodachrome est un film partiellement simple à émulsionner puisqu il s agit de films noir et blanc superposés. Quand à son développement... la suite vous la connaissez ! Et en effet pour cette rude étape il fallait bien des produits que seul Kodak pouvait confectionner ! Et oui, Kodak était surtout un chimiste comme Bayer en Allemagne, d ailleurs, Agfa et Bayer était bien un peu demi-frère.
Par contre, aux USA, ce n est pas comme en Europe ou seul Kodak était éligible à développer son film d ou son tarif inclus le développement, il existait des labos indépendants ayant le droit de développer le Kodachrome. Le dernier pouvant le faire était Dwayn s qui continue à pouvoir développer nos films à prix défiant toutes concurrences !

Et là je rejoins pleinement JM sur la difficulté de pouvoir développer du super 8 en E6 en Europe... Je veux bien qu il y ait de la TVA et autres taxes, mais payer 25 euros pour un développement de 15m de film, c est un peu exagéré... D ailleurs, dans mes souvenirs, avant que l ancienne formule de l ektachrome disparaisse, Andec à Berlin proposait un développement pour une douzaine d euros voir une quinzaine, mais pas guère au delà...
Ce n est pas normal que le développement coûte moins cher FDP allé/retour compris dès lors que j envois 5 films...

Maintenant, parler du super 8 dans son entourage est une bonne chose, mais quand même, je passe pour une attraction, un illuminé, un hipster quand à utiliser le film argentique dans une époque aussi connecté et numérique que celle que nous traversons... personne ne comprend comment je peux dépenser 70 euros en moyenne pour filmer 2m40s...
Bien que nous savons tous ici à quel point son utilisation et son rendu le rendent si passionnant. Quel plaisir à la projection ! On a ce sentiment de satisfaction, que l on ne retrouve plus dans le numérique.

Bref, pour ma part aux yeux des autres, j assume pleinement cette dépense et les gens voient la passion que je dégage pour l utilisation de ces bidules. Et croyez moi que cela attise la curiosité !
Donc, amusez vous, profitez en, filmez, immortalisez !
Dav RE: projet pétition
05/05/2020 à 12:37
Pour revenir sur ce sujet, j observe que les francophones ne sont pas très actifs dans le cosmos Super 8.
Si je regarde les Allémaniques, les anglophones et même les italophones et hispaniques, ils sont bien plus présent sur les réseaux, festivals, musées, labos et commerces .
A nous de faire vivre les petits formats de cinéma en participant activement aux manifestations culturelles autour du Super 8, 16mm, etc.
Organisons des rencontres ou autres et parlons de notre passion autour de nous. Il faut aussi plus participer sur ce forum pour que le super8 puisse continuer à vivre... .

Ce sujet a été vu 2620 fois a | >effacer thread

Powered by D-forum 1.11

Contact @mail    
Accueil Tout Bauer et Nizo Modes d'emploi Forum Contact Articles News de Tout & Partout Section Tests Technique Super8 Ciné-combines Reparer? Historique Galeries Liens Foires Salons Festivals Mentions légales