GĂ©rard Courant est cinĂ©aste.
g.courant Né le 4 décembre 1951 à Lyon (Rhône).
Monté à Paris en 1975, il participe activement à la vie alors florissante du milieu du cinéma indépendant français.

Dans son œuvre multiple entre le journal et la fiction (Cœur bleu, 1980; Les Aventures d’Eddie Turley, 1987), se détache à partir de 1978, une impressionnante série d’autoportraits assistés, en plans fixes de 3’ 25’’, d’amis et de personnalités diverses. Dépassant le millier dès 1988 et flanqués de séries conjointes (Portrait de groupe, Couple, Lire), ces Cinématons font de lui un témoin sympathique de la vie cinématographique de cette fin de siècle.

Gérard Courant filme le monde de façon sérielle : Cinéma (série de façades de cinémas où passent ses films), Mes lieux d’habitation, De ma voiture, Ponts routiers de la Seine à Paris, De ma chambre d’hôtel, Passion...
Cet aspect typique et fameux de son oeuvre, repris de l’entreprise descriptive des Lumière, ne doit pourtant pas laisser dans l’ombre la réussite de longs-métrages singuliers, radicalement contemplatifs (Aditya, 1980, portrait d’un inépuisable visage de femme pendant 65 minutes), ou travaillant par refilmage des formes cinétiques (À propos de la Grèce, 1985). (Dictionnaire Larousse du cinéma). Toutes ces séries sont en cours et l’ensemble dépasse aujourd’hui les 3500 portraits.

Gérard Courant est par ailleurs, l’auteur d’un journal filmé (Les Carnets), de plusieurs livres de cinéma et de poésie et ses films ont été primés dans de nombreux festivals.
Réalisation   c-ae.com