logo bandeau logo
Accessoires caméras
Amorce
Bobines
Bobines 16mm
Caméras Bauer
Caméras Nizo
Colle et Scotchs
Colleuses
Courroies Projecteur
Développement Labos
Entretien des Films
Films 16mm
Films Super8
Films_Double Super8
Films_Double8
Filtres
Lampes à miroir
Lampes ba15 P28 P30
Lampes excitatrices
Lampes halogènes
Lampes spéciales
Lampes supports
Lampes visionneuse
Livres
Pièces Bauer-Nizo
Pistage des films
Projecteur
Torches Eclairage
Visionneuse
  Les Pages Perso
 
Forum

Rechercher :   
Selectionnez   
votre forum :  
Stats
Aide Nouveau sujet   Répondre

Accueil Forum > Bla bla cinema >

Jean-Michel Agfa Movexoom 6 & 10: Compatibilité Ekta 100D
25/11/2019 à 15:33
J ai déjà évoqué cette série de caméras Agfa du milieu des années 70 avec leur look si ressemblant avec les Nizo que cela a valu un procès à Agfa.

http://super8wiki.com/index.php/Agfa_Movexoom_10_MOS_Electronic

Il y a en fait deux modèles Movexoom 6 et Movexoom 10, lesquelles existent aussi bien en muettes qu en sonores.

J en possède un exemplaire fonctionnel de chaque et je peux vous dire que les différences sont minimes.

• Les 6 ont un objectif allant de 7 à 42 mm contre 6 à 60 mm sur les 10.
• L objectif des 6 n a pas de position Macro, celui des 10 est Macro du côté de la courte focale.
• Les 6 ont un zoom motorisé à une seule vitesse contre deux sur les 10.
• Les Sonores ont un corps plus haut du fait de l implantation de toute la partie son dans le bas du boîtier.
• Les Sonores sont mieux isolées phoniquement et sont réellement très silencieuses.
• Les Sonores ont une ouverture par levier plus efficace que le bouton des muettes.
• La 10 muette, et seulement elle, a un dispositif automatique d escamotage du filtre interne lorsque l‘on introduit une cartouche Daylight.
•La 6 muette, et seulement elle, a un ratelier à piles à languettes au lieu de la multitude de ressorts des autres.

Pour ce qui et des deux 6 et de la 10 Sonores, la compatibilité des cartouches est très simple :

40 et 160 Asa filtre escamoté, par une tirette très explicite + led rouge dans le viseur pour attirer l attention, et 25 et 100 Asa filtre en place.

Pour ce qui est de l utilisation d une 100 D, cela semble a priori délicat.
Néanmoins, l interrupteur général dispose d une position A pour Automatique et d une position + pour une exposition majorée de 2 Din.
C est pile poil ce qu il nous faut !
Il convient donc pour utiliser une 100 D d escamoter le filtre et de tourner l interrupteur sur +.

Pour la 10 Muette je me posais la question de ce qu allait faire la caméra.
Après tout il n y a que deux solutions :

• Soit le filtre est escamoté Et la caméra expose comme s il était en place, donc 100 Asa
• Soit la caméra se comporte comme si on escamotait le filtre manuellement, et elle expose à 160 Asa.

Je n avais pas réussi à déterminer avec certitude le comportement de cette caméra, faute de parvenir à des résultats reproductibles et j ai donc exposé une Ektachrome 100D 7285, il m‘en reste au frigo, pour en avoir le cœur net !

Le verdict est sans appel : cette caméra se comporte exactement comme ses 3 sœurs !

Voilà bien une fonctionnalité sans intérêt car à vouloir simplifier la vie des utilisateurs qui ne lisent jamais les notices, il parait qu il y en a, on rend la vie difficile aux utilisateurs expérimentés !

Résultat : si je veux exposer un film Noir & Blanc avec le filtre en place pour faire ressortir le contraste des nuages, et bien je peux utiliser les deux 6 et la 10 Sonore, mais pas la 10 Muette, pourtant plus compacte, moins lourde et mieux équilibrée en mains !

**********************

A l usage cette famille de caméras est un vrai plaisir à utiliser.
Le fonctionnement est intuitif, elle est équipée d un retardateur à deux positions, 5 et 10 secondes, d un dispositif vue par vue à deux positions aussi, 1 et 4 vues, et d un intervallomètre à 3 positions, 3 vues par seconde, 1 vue par seconde et 1 vue par minute, tout cela avec le même bouton de commande.

On trouve également 3 cadences de prises de vue, luxe inconnu chez Canon ou Nikon, avec 9, 18 et 24 im/s avec un intéressant ralenti instantané à 54 im/s.

L obturateur académique ouvre à 180° et génère donc un temps d‘exposition de 1/36e de seconde à 18 im/s.

Fondu automatique avec un petit levier qui sert également à commander l ouverture du diaphragme lorsqu on débraye l automatisme qui conserve le dernier diaphragme de la mesure auto lorsqu‘on débraye, comme sur les Nikon.

Fondu Enchaîné automatique génialement implémenté : une pression sur le déclencheur au-delà du point dur déclenche le process du Fondu Enchaîné : le diaphragme se ferme en environ 3 secondes, puis la caméra rembobine le film au point de départ et s arrête. Il suffit de reprendre le tournage sur la séquence suivante, le diaphragme se rouvre également sur 3 secondes.

Comme c est un Fondu Enchaîné par le diaphragme il faut, comme avec toutes les caméras fonctionnant ainsi, que les deux scènes soient d un éclairement pas trop intense et surtout de même valeur.

Dans tous les cas les objectifs ne sont pas extraordinairement lumineux mais ils sont de très bonne facture.
Il faut dire que les caméras étaient designées par Agfa et officiellement construites en Allemagne mais avec un corps de caméra, un objectif et à peu près tout ce qui va dedans par Minolta.

Je n ai pas fait d essais avec la 100 D 7294, et j attends cela pour me prononcer plus avant sur les qualités de résolution des optiques, mais tous les tournages réalisés avec des Plus-X 7276 par exemple sont de très grande qualité.
Les courtes focales sont bien pratiques.
Peut-être l objectif des 6 fourni des images un peu plus contrastées et avec des couleurs un peu plus saturées.

Sur la génération précédente, les Movexoom 2000, 3000 et 4000S, il était écrit noir sur blanc que les diaphragmes les plus fermés sont obtenus par un filtre gris en forme d étoile, mais je n ai pas trouvé la même information pour ces 6 et 10... il y a fort à parier que ce soit pareil sur ces versions et un tournage en plein soleil avec une émulsion sensible m en donnera le cœur net !

Ne pas oublier l obturateur qui est un Entre deux , ni un XL au 1/30e ni un classique comme le Canon à 1/43e...

Ce n est donc ni exceptionnellement lumineux, surtout avec des objectifs à ƒ1,8, ni très stable en mouvement....
C est bien là le seul point critiquable de ces machines, un obturateur variable les auraient rendues presque parfaites !

Restons sur les critiques avec la poignée repliable qui est une bonne idée...mais qu on est obligé de déplier pour faire fonctionner la caméra ! Il existait un accessoire à placer sous la caméra pour tourner poignée rabattue mais il est introuvable !

Ces machines sont souvent boudées parce que le nom d Agfa ne vient pas immédiatement à l esprit quand on cherche une bonne caméra, et pourtant, elles sont parfaitement recommandables.

Ce sujet a été vu 173 fois a | >effacer thread

Powered by D-forum 1.11

Contact @mail    
Accueil Films Super8 Tout Bauer et Nizo Modes d'emploi Forum Contact Articles News de Tout & Partout La Boutique Ciné-Super 8 Section Tests Location matériel Cinéma Technique Super8 Ciné-combines Reparer? Historique Galeries Liens Foires Salons Festivals Mentions légales Accessoires caméras Amorce Bobines Bobines 16mm Caméras Bauer Caméras Nizo Colle et Scotchs Colleuses Courroies Projecteur Développement Labos Entretien des Films Films 16mm Films Super8 Films_Double Super8 Films_Double8 Filtres Lampes à miroir Lampes ba15 P28 P30 Lampes excitatrices Lampes halogènes Lampes spéciales Lampes supports Lampes visionneuse Livres Pièces Bauer-Nizo Pistage des films Projecteur Torches Eclairage Visionneuse
Website Security Test